Blog

Les aliments brûle graisse pour maigrir plus vite ?

Des aliments capables de nous faire mincir par leur simple consommation. Mythe ou réalité?

Aliments brule graisse: Un concept qui se répand

Nous avons tous vu circuler sur les réseaux sociaux des tableaux présentant une liste d’aliments (Brocolis, citrons, ananas, pommes, pamplemousse, aubergine etc etc…) aux vertus particulières qui permettraient d’éliminer les graisses superflues et d’avoir un corps plus dessiné. Intéressons nous donc à ce concept.

Que dit la science?

La science démontre que la perte de poids et donc de graisse repose sur une base fondamentale inébranlable. Il s’agit du rapport entre les calories ingérées et les calories dépensées: Calories In vs Calories Out: Vous consommez moins de calories que vous n’en dépensez chaque jour vous êtes dans le schéma unique qui permet la perte de poids. Si vous êtes à l’inverse en surplus calorique, rien n’y pourra vous ne perdrez pas de poids. Peu importe la quantité d’aliments brûle graisse que vous consommez chaque jour.

Gardez bien en tête que quelque soit la stratégie employée, ce pilier est inévitable, aucune diète, aucune pratique ne vous fera passer par delà cette règle. Ainsi nous allons respecter ce principe et tacher de voir si à défaut de nous faire maigrir par eux-mêmes ces aliments peuvent contribuer à nous faire brûler plus de calories et donc nous aider à créer la situation où l’on brûle plus de calories que l’on en consomme.

Pourquoi qualifie t-on des aliments de brûle graisse?

Est-ce totalement pipo? Une nouvelle stratégie marketing pour nous pousser à la consommation de certains produits dont nous n’avons pas besoin?

Et bien pas tout à fait. Les aliments sont généralement qualifiés de brûle graisse selon deux aspects principaux: Leur faculté à augmenter le métabolisme, c’est à dire la dépense énergétique au repos ou bien leur faculté à faciliter l’utilisation et le transport des graisses comme source d’énergie dans l’organisme.

Ce sont d’ailleurs ces effets qui sont mis en avant dans les suppléments alimentaires dits « brûleurs de graisse » qui sont en fait issus d’extraits de votre alimentation, parfois en très petite quantité. Vous pouvez donc les reproduire par vous-même en réunissant les bons aliments.

Mais alors quelle efficacité réelle?

C’est là que cela devient intéressant. Dans l’absolu beaucoup d’ingrédients pourraient paraître intéressant si l’on s’en tient à une analyse centrée sur l’aliment en lui-même. Mais qu’en est-il lorsqu’on le rapporte à votre alimentation globale journalière? De nombreuses études ont été réalisées sur des compléments brûle graisse qui regroupent les micronutriments favorables à la perte de poids des aliments. Les résultats observés peuvent surprendre, dans les meilleurs des cas on a pu observé des hausses du métabolisme (dépense de calories)  de l’ordre de 2 à 3%. C’est à dire une dépense calorique supérieure de 2 à 3% par rapport à une journée normale sans supplémentation.

Cependant tout laisse à penser que vous consommez déjà chaque jour des aliments qui regroupent les mêmes composés notamment via les fruits, légumes etc. Ainsi l’effet mesuré est à modérer très fortement et cette élévation de 2% est surement à revoir à la baisse. Mais conservons tout de même ces chiffres afin de déterminer l’intérêt réel possible.

Mesure des résultats réels des brule graisses

Prenons un exemple très simple. Vous effectuez une sèche contrôlée afin de perdre du gras tout en conservant un maximum d’énergie et en préservant vos muscles. Vous consommez 2200 calories via une alimentation équilibrée avec des apports suffisants en protéines. Vous brûlez dans le même temps 2500 calories par jour, vous avez donc un déficit calorique de l’ordre de 300 calories, ce qui permet la perte de poids.

En intégrant quotidiennement un mélange d’aliments brûle graisse dans votre diète (ou via une supplémentation) vous pouvez espérer brûler 2% de calories en plus, soit 2550kcal au lieu de 2500.

La différence est donc ici de 50kcal, soit l’équivalent de 5min de vélo ou 5min de marche rapide. Via l’alimentation 50kcal en moins correspondraient à 15g pâtes (= 60kcal). Ainsi en en allant marcher quelques minutes de plus ou en retirant une cuillère de pâtes de votre diète vous parvenez au même résultat que ces aliments brule graisse.

Ainsi l’impact réel des brule graisses parait assez anodin lorsque rapporté à votre alimentation et votre hygiène de vie globale. Leur impact sur votre réussite est donc très très limité, d’autant plus si vous observez une alimentation riche et équilibrée qui vous fournit déjà une bonne partie des nutriments recherchés.

Est ce que je les recommande?

Comme dit précédemment la majorité des nutriments recherchés sont déjà intégrés dans une diète équilibrée. Si vous suivez l’un de nos programmes de perte de poids, vous retrouvez déjà dans vos plans alimentaires individuels la plupart des constituants qui favorisent l’élèvation du métabolisme et donc la perte de poids. Rappelez vous que l’important est d’observer une alimentation qui fournisse au corps ce dont il a besoin en nutriments, tout en respectant votre objectif de perte de poids (déficit calorique obligatoire).

Ne vous concentrez pas sur les détails de tel ou tel aliment riche en telle ou telle vitamine mais voyez toujours la « big picture », votre alimentation globale et votre hygiène de vie. Ne commettez pas les erreurs classiques liées aux régimes et faites des efforts quotidiennement, les résultats suivront!